Le test de Vameval pour les coureurs à pied

La VMA désigne la vitesse maximale aérobie. Elle correspond à la vitesse maximale que peut atteindre un coureur à pied pour laquelle la consommation en oxygène de ce dernier atteint également son seuil maximum.

Pour la déterminer, on fait appel à différents tests comme le Vameval.

Ce test est souvent pratiqué par des clubs de course à pied et ne peut pas se faire sans le moindre appareil.

Pour connaître, sa VMA il faut au préalable définir certains paramètres que tu découvriras en parcourant cet article.

À la découverte de la VMA

Clarification du concept de VMA

Elle est cette valeur qui correspond à la vitesse de course à pied pour laquelle le coureur tend vers sa consommation maximale d’oxygène (VO2 max).

De façon plus objective, la VMA représente la vitesse moyenne que tu peux maintenir pendant près que six minutes, en étant au maximum de tes capacités.

Pour ce qui est des coureurs dont le niveau est moyen, la VMA est d’environ 14 kilomètres par heure tandis qu’elle peut atteindre les 26 kilomètres par heure pour les athlètes de classe mondiale.

Elle permet de juger son niveau et d’adapter son entrainement pour progresser.

La méthode de calcul de la VMA

Plusieurs méthodes différentes existent pour te permettre d’évaluer ta vitesse maximale aérobie.

La première méthode consiste à faire des tests de courses à allure progressive ; quant à la seconde méthode, elle se base sur des tests faits à allure constante.

La première méthode consiste à courir sur une piste avec balise de plots placés à égale distance les un des autres (le plus fréquemment, ces plots sont placés à une distance de 20 ou 50 mètres).

En plus de cela, il faut une personne extérieure qui se chargera de conduire ou de diriger la séance. Il est préférable que cette personne soit un expert dans le domaine, il est donc recommandé de le faire avec un entraîneur.

L’entraîneur sera chargé entre autres d’émettre des signaux sonores en se servant d’un sifflet ou d’un magnétophone.

Le coureur aura alors à s’élancer dès qu’il entendra le coup de sifflet ou lorsque le magnétophone sera mis en marche.

Il devra adapter sa vitesse entre chaque plot de manière à ce qu’il atteigne le plot suivant à chaque signal.

Au fil du temps, les signaux seront de plus en plus rapprochés, amenant alors le coureur à accélérer pour atteindre le prochain plot à chaque fois.

Le test se terminera une fois que le coureur ne sera plus en mesure de suivre le rythme qui est imposé.

Alors sa VMA est déterminée en se basant sur les résultats du dernier palier qu’il a pu atteindre.
Parmi les tests les plus populaires permettant de déterminer la VMA, il y a le test de Vameval.

Test Vameval

Toutes les informations utiles pour toi sur le test de Vameval

Le test de Vameval : de quoi s’agit-il ?

Du point de vue de certains experts, il s’agit du meilleur test pour apprécier la condition physique, et l’évaluer et aussi calculer sa VMA en plus de sa VO2 max.

Le test Vameval est un test qui se base sur un engagement physique. Il consiste à faire une course à pied en s’assurant de faire augmenter progressivement sa vitesse après chaque minute.

Au premier palier, la vitesse à observer est d’environ 8, 5 kilomètres par heure.

Ce principe est semblable à celui utilisé pour le footing.
Le résultat final est la vitesse que le coureur a atteinte au niveau du palier qu’il n’a pas pu franchir.

Pour ce qui est du rythme à suivre, il est donné par une bande-son.
Une fois que tu connais ta VMA, il est plus facile de travailler physiquement.

Tu pourras alors faire recours au travail par aérobie, anaérobie lactique en tenant compte de calibrant l’intensité.

Le matériel à utiliser pour un test de Vameval

Pour mener à bien un test de Vameval, le premier matériel qu’il faut s’assurer d’avoir à disposition est le parcours avec des angles arrondis et un multiple de 20 mètres.

Il est important d’éviter les parcours à angle droit, car il nécessite une relance pour le coureur.

Il est alors évident qu’une piste d’athlétisme d’environ 400 mètres est celle recommandée pour effectuer convenable ce test.

Une fois que tu disposes d’une telle piste, déposez les plots chaque 20 mètres.

Ces plots te serviront de repères pendant ton exercice.

Ensuite, il faut prévoir un CD-ROM avec le test enregistré et bien évidemment un lecteur CD-ROM ainsi que le tableau des équivalences.

Enfin, tu as besoin d’un sifflet.

Il permettra à l’entraîneur de t’indiquer les bips à chaque palier.
Bien sûr, il n’est plus à préciser que des chaussures de running te seront utiles pour ce test.

Le déroulement du Vameval : les différentes étapes

La première étape : celle de l’échauffement

Il est important de préparer le corps avant tout effort physique. Le Vameval est une activité sportive dont l’intensité augmente graduellement donc il peut être très intense.

Ainsi, avant de faire le test de Vameval tu devras faire quelques mouvements de mobilité articulaire. Tu auras à privilégier les parties du corps que tu solliciteras le plus à savoir la hanche et les jambes.
Tu peux toutefois échauffer tes épaules aussi.

Ensuite, tu pourras faire quelques mouvements musculaires de faibles intensités. Les squats seront un meilleur exercice d’échauffement, limite-toi juste à en faire une vingtaine.

Tu peux compléter avec quelques mollets et planches. Enfin, tu pourras démarrer ton test qui débute par un effort à intensité très faible.

La deuxième étape : le test de Vameval à proprement parler

Le test débutera, par le lancement du CD-ROM suivi d’un coup de sifflet pour donner le départ au coureur.

Tu dois instruire le coureur sur la vitesse à respecter tout au long de son test.

Ainsi, il devra commencer par de la marche rapide soit à une vitesse de 8, 50 kilomètres par heure. Tu auras à sifflet à chaque bip du CD-ROM.

Le coureur doit faire correspondre le coup de sifflet à son arrivée au plot. Le coureur comprendra alors qu’il devra accélérer pour rester dans les temps.

Il est important d’annoncer les paliers pour que le coureur retienne celui auquel il s’est arrêté. Grâce, au tableau d’équivalence, la VMA du coureur sera connue.

Les objectifs que tu dois poursuivre en pratiquant un test Vameval

Détermination de la vitesse maximale aérobie

Lorsque tu pratiques le test Vameval, tu dois garder à l’esprit les objectifs que tu désires atteindre.

Le premier objectif que ce type de test permet d’atteindre est de déterminer la Vitesse maximale aérobie (VMA) en course à pied.

Ainsi, une fois que ce paramètre est connu les séances d’entrainement pourront mieux correspondre au pratiquant afin qu’il progresse convenablement.

Garantir les résultats par un entrainement adapté au besoin du pratiquant grâce au test Vameval

Ce test s’avère être indispensable pour établir un entrainement efficace en fonction de l’objectif.

De ce fait, il permet de planifier correctement ton entrainement en tenant compte de la perte de poids, de tes capacités pulmonaires ou de l’amélioration de ton temps de course.

Mon avis de conseiller

Test qui conviendra parfaitement au débutant comme au coureur expérimenté car il suffit de suivre le tempo imposé jusqu’à ne plus pouvoir tenir.

Mais c’est un test peu accessible à cause du matériel nécessaire pour le réaliser dans de bonnes conditions.

Quels tests utilises-tu le plus souvent pour déterminer ta VMA ?
As-tu déjà fait ce test Vameval ?
Partage ton expérience dans les commentaires :slight_smile:

Bon run

2 J'aimes

Je n’ai pas utilisé ce test. Je fais le test des 6 minutes comme tu le décrit dans tes programmes.

1 J'aime

Bonsoir @Grill

Disons que celui-ci est très bien mais qu’il demande beaucoup de matos que seuls les clubs peuvent avoir.
Et encore, beaucoup ne peuvent le faire parce qu’ils leur manquent un truc, comme une piste à côté.

A+

Bonjour tout le monde,
Dans le club de running où je suis, nous faisons le test de vameval deux fois par an pour voir l’évolution de chacun. Je le trouve bien par rapport à d’autres test.
Bon run à vous