Le jeune intermittent pour les runners

Faire un jeune revient à réduire ses apports calorifiques.

Cela consiste à diminuer la fréquence de ses repas.

Il devient intermittent, lorsqu’il intègre suivant un plan défini, des programmes de privation d’alimentation réguliers.

Pour les runners, il prend encore une dimension très pointue. Il s’agit de concilier activité sportive, qui demande de l’énergie et, jeune, qui réduit les apports en énergie.

Les objectifs du sportif

Les objectifs du sportif en général en général, et du runner en particulier, dépendent de chaque individu.

Selon ce que tu souhaites atteindre en tant que sportif, tu devras passer par certaines étapes.

Pourquoi pratiques-tu du sport ?
Est-ce pour garder la forme physique, est-ce pour perdre du poids ou pour quelle autre raison ?

Là-dessus tu devrais savoir qu’il existe un compromis entre l’apport calorique, c’est-à-dire ce que tu manges, et la prise de poids.

Autrement dit, les runners, en pratiquant la marche, vont brûler des calories et donc perdre du poids au fur et à mesure.

Mais est-ce suffisant pour atteindre rapidement ses objectifs ?

C’est l’une des raisons pour lesquels tu peux associer pratique du sport et jeune. Faire un jeune revient à manger moins que la normale, en termes de fréquence.

Le but n’est pas de tortures son organisme mais plutôt de l’emmener à puiser dans ses réserves.

Pour pratiquer le sport, il te faut avoir de l’énergie.

Cette énergie est généralement apportée par des éléments riches en glucides : sucres, fruits et bien d’autres.

C’est cette énergie qui permet à ton corps de tenir et réaliser cette épreuve. Or le jeûne te prive de ces éléments durant certains moments bien précis.

Que fait ton corps alors ?

Il va commencer à brûler les réserves de graisse et les transformer en énergie nécessaire. C’est là que le jeune prend sa grande dimension.

Avant de te lancer, découvre les formes de jeunes intermittents ainsi que tous les avantages dont tu pourras bénéficier.

Les formes de jeune intermittent

Il existe de nombreuses formes de jeune intermittent bien connues que tu pourrais pratiquer en tant que runners.

On peut citer :

Le régime 20/4 ou régime du guerrier :

A l’exception de quelques fruits et légumes que tu peux prendre dans la journée, tu n’es autorisé qu’à manger une fois le soir. Généralement entre 18 h et 19 h.

Le régime 5/2

Tu dois te priver complètement de nourriture durant 24 h, en prenant le soin de ne pas le faire deux jours consécutifs dans la semaine. Les autres jours également, tu devras limiter tes apports caloriques.

Le régime 4/3

Il correspond au précédent, mais se fait 1jour sur deux.

Le régime Eat Stop Eat

Revient à ne pas manger durant 24 h et à manger les autres jours convenablement.

Le jeune 16/8

C’est le jeune qui est d’ailleurs le plus pratiqué par les runners.

Il doit se pratiquer pendant 16 heures.

La manière la plus simple de le faire, est de ne pas prendre de petit déjeuner et de se priver de déjeuner.

Tu pourras juste manger le soir avant 20 h.

Les apports éventuels du jeune intermittent pour les runners

• Sensation de bien-être général.
• Le rythme cardiaque est beaucoup plus efficace
• Les pertes de poids sont beaucoup plus visibles. De l’ordre de 6 à 10 kilos par mois
• L’inflammation des tissus est réduite
• Baisse des risques de maladies cardio-vasculaires
• Lutte contre le cancer du sein
• Diminution du risque des maladies dépressives
• Meilleure tenue face au stress oxydatif
• Bonne régulation de la température corporelle
• Diminution des risques de diabète
• Diminution d’activité des maladies chroniques
• Élimination progressive du cholestérol néfaste
• Meilleure réactivité face aux effets secondaires liés à la prise de certains médicaments

Mon avis perso ?

Je ne suis pas convaincu que c’est ce qui a de meilleur pour les sportif, et donc pour les runners.

Il nous faut de l’énergie régulièrement et avoir de longs moments dans la journée où ton corps ne pourra pas puiser dans l’alimentation me parait contreproductif.

Surtout que nous avons souvent une vie après le sport qui demande aussi que nous soyons au top, pour le boulot ou pour d’autres tâches.

Je préfère largement la méthode venant des Amériques avec 3 à 6 repas par jour.

Quel est ton avis sur le jeune intermittent ?
Si tu l’as déjà pratiqué, quel type de jeune as-tu fait ?
Partage ton expérience dans les commentaires…

A bientôt