Comment calculer ton seuil anaérobie?

Je te donne ici un résumé de la vidéo :

Comment déterminer son seuil anaérobie ?

1 – Courir au seuil, c’est tenir une allure à la limite de la rupture respiratoire.

Plus tu vas élèver ce seuil et plus longtemps tu vas courir à cette allure, plus tu seras performant. Le but recherché : rester à cette allure le plus longtemps possible en compétition.

Techniquement, il existe deux seuils : aérobie et anaérobie.

Nous nous intéressons aujourd’hui au deuxième.

Ce seuil anaérobie est marqué par une concentration de lactates dans le sang plus importante (jusqu’à 4 mmol/l).

Tu es alors au point de rupture, d’équilibre.

Au-delà, tu rentres dans le rouge : la production des lactates est supérieure à leur élimination : jambes plus lourdes, essoufflement très prononcé, performances (allure ou vitesse) en baisse…

2 – Fausse solution ? C’est de déterminer ce seuil avec une formule théorique.

Car ça concerne la masse des coureurs et comme tu sais : chaque coureur est différent…

3 – Ce dont tu as vraiment besoin, c’est de le calculer avec un test terrain.

Je t’en donne 3, deux sont difficiles d’accès à tous les coureurs et 1 est réalisable par tous.

Un premier protocole se base sur ta production de lactates dans le sang. Tu as déjà vu en labo ou sur la piste, des coureurs élites dont on prélève 1 goutte de sang en plein milieu d’un effort, c’est ça.

Un autre protocole de test pour déterminer son seuil anaérobie est basé sur la ventilation.
Il te faut alors du matériel, qui est très couteux.

Il te faut ce que l’on appelle un analyseur de gaz respiratoire. C’est le fameux test avec le masque sur le visage.

Le troisième que tu peux réaliser est le test Conconi

C’est un médecin et préparateur physique italien qui en est à l’origine.

4 – Comment ça marche ?

RDV sur une piste d’athlétisme. Tu auras aussi besoin de ton cardio pour faire ce test qui va déterminer ton seuil anaérobie.

Après un échauffement de 20 minutes en endurance (A1 et A2 pour nos membres), tu augmentes ta vitesse de course de 1 km/h tous les 400m jusqu’à épuisement.

L’objectif de ce test est de corréler ta FC avec ta vitesse de course.

Je te conseille de lancer un laps tour sur ta montre tous les 400m.

Tu en auras besoin pour analyser ta courbe comme dans le graphique qui s’affiche sur l’écran.

Regarder la vidéo où je t’explique comment bien interpréter ta courbe cardiaque et ta vitsse de course durant ce test terrain

5 – Pour augmenter ton seuil anaérobie, sache qu’il est fonction de ton entrainement.

Mieux tu seras entrainé, plus tu repousseras les limites de ce seuil anaérobie…

Les intensités proches de ce seuil (légèrement inférieure à légèrement supérieure) sont à favoriser.

Tu dois aussi avoir un entrainement équilibré et bien structuré car tu ne peux pas faire que ce type de séances durant tes semaines d’entrainements…

Je te montre comment bien le faire dans la FAC

1 J'aime