3 piliers pour durer en course à pied et préserver ton capital santé

Résumé de la vidéo

Je vais te parler de 3 piliers indispensables si tu veux durer en tant que runner.

Par durer en course à pied, je ne te propose pas d’allonger tes sorties ni une méthode pour y arriver…

Chaque année, de nombreux coureurs se blessent : une pratique régulière mais non intensive engendre un risque annuel de blessures compris entre 37 et 56%. (British Journal of Sports Medecine, en 2007)

Et d’autres arrêtent carrément cette belle pratique sportive…

Tu entends souvent cette phrase : « vous savez, la course à pied est un sport à risque. Il y a beaucoup d’impacts qui imposent des chocs violents à votre corps. »

Alors comment durer en course à pied tout en préservant son capital santé ?

3 piliers indispensables aux runners et aux traileurs :

- Le renforcement musculaire pour des muscles plus forts

Il permet aussi de lutter contre le vieillissement prématuré, il va renforcer les articulations, améliore la densité osseuse.

En améliorant également ta posture, il constitue un très bon outil de prévention contre le mal de dos.

Il booste ton métabolisme. Et avec une masse musculaire plus importante, tu vas accroitre ta dépense énergétique de repos.

Plus de muscles permettent donc un meilleur maintien de ton poids.

- Le stretching pour une meilleure récupération, une meilleure souplesse générale et pour libérer tes tensions.

Si tu as une amplitude de mouvement plus importante, et donc des mouvements plus harmonieux, tu auras une foulée plus puissante, tout en améliorant la symétrie des appuis en running

Avec ici une clé cachée à laquelle pas grand monde pense quand on parle de stretching : un meilleur rendement et une efficacité du geste du coureur à pied.

Le stretching permet de réduire aussi les pressions sur les articulations et entre les différents muscles.

Une meilleure prévention des risques de blessure car un muscle qui reste trop tendu est un muscle qui s’enflamme et qui exerce une pression sur les tendons et les articulations.

- Un meilleur équilibre pour de meilleurs appuis

Il renforce les muscles profonds : muscles stabilisateurs, sangle abdominale, etc.

Il augmente la force d’appui et il permet une meilleure fluidité de tes déplacements en course à pied.

Ces 3 piliers (stretching, renforcement musculaire et travail des appuis) sont des composantes intéressantes que tu dois pouvoir retrouver dans ton programme running.

Le truc ?

C’est comme pour tes sorties en endurance ou au seuil, tes séances de VMA…

Tu dois en trouver mais en parcimonie.
Et il faut que tous ces différents types d’entrainements soient en harmonie avec ton potentiel.

Le danger principal est d’en faire trop...

Et à tout vouloir mettre en même temps dans le panier, tu te retrouves vite à accumuler des séances en trop qui finissent par te blesser (surentrainement).

(Je donne des exemples à ne pas reproduire dans la vidéo)

Et voilà l’une de tes solutions que je te propose : avoir un plan cohérent qui prend en considération ton environnement direct, ta façon de t’entrainer et qui te permet de faire des séances efficaces qui te font progresser…

C’est dans cette optique que j’ai lancé la fabrique à coureurs.

Même si tu n’y connais rien, je te montre comment faire en 7 étapes simples.

As-tu tendance à empiler trop souvent les séances et en faire trop ?
Ou bien arrives-tu à te canaliser et à avoir un entrainement cohérent ?
Partage ton expérience dans les commentaires…

Oui je fais très attention
J’écoute mon corps depuis une blessure il y a deux ans
3 séances de 30’ de renforcement musculaire par semaine
Après le confinement, je reprendrai le vélo une fois par semaine en remplacement d’une séance de renforcement musculaire

1 J'aime

Bonjour @Laurence2a

Ce sont des séances de renforcement que tu incorpores dans tes entrainements running ou tu les fais à part ?

Bon dimanche,

Bonjour Jean-Marc
Je les fais à part bien souvent à part mais il m’arrive, quand je suis en repos de faire un renforcement avant de courir

1 J'aime

Coucou @Laurence2a

Tu as essayé de les grouper avec ta sortie running de temps en temps ?
Un peu comme dans la méthode SEC ?

Bonne journée

Bonjour Jean-Marc
Non , à part, quand je fais le test demi-Cooper
Il faudrait que j’essaie

1 J'aime